L’acide urique

Un taux sanguin d’acide urique trop élevé (hyperuricémie) peut conduire à une précipitation de cristaux d’acide urique au niveau des articulations et donner ainsi une inflammation de l’articulation : c’est la crise de goutte.
Ces cristaux peuvent également s’accumuler au niveau des tissus mous et donner des « tophi » goutteux.
Enfin, s’ils précipitent au niveau du rein, des calculs peuvent se former.

En prévention, on conseillera des mesures hygiéno-diététiques telles que la perte de poids, l’exercice physique et l’hydratation abondante.
Au niveau alimentaire, pour limiter l’hyperuricémie, on diminuera la consommation d’aliments qui augmentent l’acide urique :
– viandes rouges, charcuteries, abats
– crustacés, poissons gras
– légumes secs (pois, lentilles, …)
– boissons riches en fructose (sodas, jus de fruits)
– alcool